Dinan

Ville d'Art et d'Histoire

Ville castrale de type "roche-forte"

Photo 1 Dinan Photo 2 Dinan Photo 3 Dinan Photo 4 Dinan

La cité aux 1 000 ans d’histoire

Dans cette cité atypique, passé et devenir se conjuguent au quotidien. Perpétuant son activité ducale, ses rues bruissent toujours de son dynamisme économique et de ses animations. En sillonnant cette "roche forte", de la haute à la basse ville, l’histoire mouvementée de la cité se révèle au fil de ses maisons à porche en pans de bois, de ses spectaculaires remparts ou de ses maisons d’armateurs et de marchands du port.

La plus belle ceinture de remparts de l’ouest

C’est autour d’un château féodal, au carrefour d’une voie navigable et d’une voie terrestre, qu’est fondée la ville de Dinan, au XIe siècle. Cité médiévale accrochée en fond d’estuaire de la Rance, elle abrite les activités de négociants et d'artisans. Dès le XIIe siècle, les comerçants sont attirés par des foires réputées. Devenue cité ducale à la fin du XIIIe siècle, Dinan se dote de remparts -les plus importants conservés au nord de la Loire-, puis d’un puissant donjon à la fin du XIVe siècle.

Une trame de ruelles anciennes

Cité textile, la ville connaît un essor remarquable jusqu’à la Révolution. Dinan affiche sa richesse et construit son patrimoine : tour de l’Horloge (XVe), église Saint-Malo (XVe-XIXe), embellissement de la basilique Saint-Sauveur (XVIIe-XVIIIe), hôtels particuliers (XVIIe-XVIIIe). Mais, c’est au petit peuple des boutiques et des échoppes que Dinan doit la floraison de ses maisons en pans de bois si caractéristiques : maisons à encorbellement (XVe), maisons à porches (XVIe) et maisons à vitrines (XVIIe).

Une épopée qui se poursuit

Dinan la romanesque a toujours attiré les artistes, les écrivains et les voyageurs épris de rêves et de merveilleux. «Dinan est une bien belle ville agglutinée et maçonnée en surplomb sur un précipice, comme un nid d’hirondelle», écrivait Victor Hugo. Avec la révolution industrielle, l’activité économique décline sans toutefois disparaître. Marchands, artisans, créateurs, spectacles et balades insolites, foires et marché permettent à Dinan d’affirmer, encore aujourd’hui, sa vocation de capitale des Pays de Rance.

Le saviez-vous ?

Bien qu’il soit mort en Auvergne, le cœur de Bertrand Du Guesclin repose dans l’eglise Saint-Sauveur. Le Connétable, qui avait défendu Dinan contre les Anglais avait demandé à être inhumé dans la cité ducale

L’histoire continue !

La réhabilitation des halles, la piétonnisation du centre-ville, la restauration du chemin de ronde contribuent au plaisir de la découverte d’une ville dynamique.

Les incontournables

  • Les remparts (XIIIe siècle) avec ses 14 tours et 4 portes monumentales
  • Les maisons en pans de bois (XVe - XVIIe siècles)
  • Le château de Dinan (XIVe siècle)
  • La tour de l’Horloge (beffroi du XVe siècle)
  • La basilique Saint-Sauveur (XIIe - XVe - XVIIIe siècles), aux différents styles d’architecture (roman, gothique, classique et baroque)
  • L’église Saint-Malo (XVe - XIXe siècles)
  • Le couvent des Cordeliers (XIIIe siècle)
  • La fameuse rue du Jerzual qui relie le port à la cité

Les dispositifs de visites guidées

  • Baladodiffusion
  • Application mobile
  • Visite guidée pour individuels
  • Visite guidée pour groupe
  • Centre d'interprétation du patrimoine
  • Visite spécial enfant
  • Petit train touristique

Office de Tourisme Dinan-Vallée de la Rance
9 rue du Château
BP 261
22105 Dinan Cedex
Tél : 02 96 87 69 76

Site internet
Contactez-nous

Baladodiffusion

Dinan, une découverte en baladodiffusion

Commencer la visite


Retour à la page de recherche