Protection, conservation et valorisation

Chacune des Petites Cités de Caractère® est engagée dans une politique d’entretien, de mise en valeur et d’animation de son patrimoine architectural, conformément aux critères de la charte de qualité des Petites Cités de Caractère®, en vigueur sur le plan national. L'Association bénéficie du soutien résolu de la Région Bretagne qui accompagne les démarches entreprises par les communes, dans le cadre de leur Plan d’Aménagement Patrimonial.

Photo 1 Protection, conservation et valorisation Photo 2 Protection, conservation et valorisation

PROTEGER LE PATRIMOINE BÂTI

Suivant les préconisations de la charte de qualité nationale, les Petites Cités de Caractère® se doivent de posséder une Zone de Protection du Patrimoine Urbain et Paysager (ZPPAUP), aujourd’hui appelée Aire de Mise en Valeur du Patrimoine (AVAP), ou un Plan de Sauvegarde et de Mise en Valeur du patrimoine (PSMV). Ces outils participent à la sauvegarde d’un patrimoine dense et de qualité, témoin d’une histoire urbaine originale.

CONSERVER LE PATRIMOINE BÂTI

Les périmètres de protection, généralement établis autour d’un édifice classé Monument Historique ou inscrit à l’Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques, permettent de définir des espaces éligibles aux aides de la Région Bretagne en faveur des communes ou des particuliers. Ces aides portent sur la restauration des parties visibles, depuis le domaine public, des édifices présentant un intérêt patrimonial certain. Aussi les communes s’engagent à entretenir et améliorer le patrimoine bâti par des actions de sauvegarde et de mise en valeur (ravalement de façades, effacement de réseaux aériens, etc.) et par des programmations de rénovation d'habitat ancien. Celles-ci sont exprimées au travers de Plans d’Aménagement du Patrimoine qui définissent les 3 axes fondamentaux de la politique patrimoniale de la commune pour 3 ans. Conçus comme des outils souples de pédagogie et d’appropriation, les PAP peuvent orienter des actions subventionnables en dehors des périmètres de protection.

VALORISER ET ANIMER LE PATRIMOINE BÂTI

Les communes s’engagent à entretenir, restaurer et mettre en valeur le patrimoine public et privé, à embellir et requalifier les espaces publics, conformément aux exigences du site et à sa typologie. Elles développent une dynamique d’accueil du public, au travers d’une structure d’accueil touristique avec un dispositif d’information permanent. Elles s’engagent également en faveur de l’animation par la mise en place de manifestations culturelles et festives valorisant le patrimoine de la cité et par l’aménagement d’un lieu d’exposition. Les communes veillent à tenir compte des normes relatives à l’accessibilité et au développement durable dans la mise en œuvre de tous leurs engagements.

LE PATRIMOINE, UN LEVIER ECONOMIQUE

Loin d’en faire des villes musées, le patrimoine est entendu comme levier économique et moteur d’intégration et de lien social. Il permet de redynamiser économiquement ces anciennes villes en confortant leurs fonctions de centralité. L’accueil des métiers d’art par l’installation d’artistes et d’artisans d’art, dont la production est accessible au public, l’implantation d’un commerce multiservice, d’un lieu de restauration (café-restaurant) et d’un hébergement, participent au développement du tourisme urbain et culturel. Le réseau Petites Cités de Caractère®, formant un maillage structuré sur l’ensemble du territoire breton, constitue un point d’appui majeur pour le développement d’un tourisme à l’année, de courts séjours et d’itinérance sur l’ensemble du territoire.